ϡ ɡ ȡ ͡ , ...

le maroc face la mondialisation

 ::   ::   :: 

le maroc face la mondialisation

    24 - 20:56

le maroc face la mondialisation
La mondialisation est un impratif incontournable, mme
si sa contestation demeure vivace. Le mouvement quelle induit pour les
pays de lOCDE rend la fois plus urgent et plus difficile la cration
dune dynamique permettant au tissu conomique, des pays les moins
avancs, dvoluer et de prosprer court et moyen terme. Dans ce
contexte, on constate que le Maroc tarde mettre en place et
renforcer les structures organisationnelles des entreprises dans
lesquelles rsident les dterminants de la performance conomique. En
effet, il est absolument ncessaire dadopter une approche similaire
seule capable de donner, aux diffrents acteurs conomiques, la
possibilit de sapproprier des moyens nouveaux pour produire un
changement salutaire. Comme on peut le constater demble, lenjeu est
considrable et il faut faire un effort particulier pour cerner les
dfis auxquels sera confront notre pays, particulirement sur le plan
conomique. Ce faisant, nous allons dvelopper le sujet sur axes en
privilgiant laspect conomique :


Dfinition de la mondialisation et prcision de ses caractristiques ;
Description de la situation et des dfis auxquels devront saffronter les acteurs conomiques ;
Prsentation des avantages et des contraintes.

La mondialisation, au sens large du terme,
constitue la fois le processus et le rsultat du processus selon
lequel les phnomnes de divers ordres (conomie, environnemental,
politique, etc.) tendent revtir une dimension proprement plantaire.

Pour ce qui nous concerne, cette mondialisation
se caractrise par lexistence dune conomie mondiale de plus en plus
intgre et unifie. La constitution de cette conomie mondiale est la
consquence de laccroissement continue des changes de marchandises et
de la dlocalisation de la production du fait de limportance prise par
les entreprises multinationales qui contrlent plus de 30% de la
production mondiale. Paralllement la croissance du commerce
international et au dveloppement des investissements directs, la
mondialisation financire se dveloppe galement. Elle a pris de
lampleur avec lavnement du systme de taux de change flexibles mais
surtout du fait de la libralisation dans le monde financier.


Le Maroc, nous le savons, a prit le parti de
sintgrer lconomie mondiale dans son nouveau contexte. Sa
prparation aux chances lies a cette intgration exige,
lvidence, une mise niveau de ses entreprises. Or, la plupart des
entreprises sont souvent mal gres et sous leffet dune structure
archaque, caractrise par une centralisation accentue du pouvoir, un
organigramme informel, sinon inexistant. A cela sajoute, un
environnement conomique qui volue trs lentement et qui reste marqu
par la culture dune priode o les barrires douanires cachaient les
insuffisances dune administration fige.


Aujourdhui, quels que soit leurs mtiers ou
leurs tailles, les entreprises marocaines nont plus dautres choix que
dentrer dans la course la mondialisation, dou lurgence de se
mettre niveau.
Cela les poussera une plus grande rigueur dans la gestion de leurs affaires afin de rduire leurs cots de production pour tre plus comptitives.
Leur environnement conomique auquel il conviendra de sadapter est
dsormais marqu par la d-protection douanire, le dsengagement de
lÉtat, larrive massive de concurrents trangers puissants
et comptitifs.


A lre de la mondialisation,
lÉtat voit son rle redfini, en passant dun
État protectionniste un État rgulateur. Les
complications administratives, en loccurrence celles des procdures,
est un terrain fcond lapparition de maux dont il faudrait se
dbarrasser et en premier lieu la corruption. Pour cela,
lÉtat doit travers ses tablissements, instaurer une
simplicit, une rationalisation et un raccourcissement des procdures
administratives pour ne pas gner les investissements.

Aujourdhui, lÉtat protge les
entreprises nationales par des dfirent moyens : barrires douanires,
subventions.. ce qui rend nos entreprises dpendantes de cette
protection. Donc dici 2012 une culture de qualit et de comptitivit
doit tre adopte, en plus, toutes formes de protection doivent
disparatre progressivement. Paralllement ces mesures
lÉtat doit opter pour des mesures daccompagnement tel que
loctroi de crdit sans intrts, adaptation des textes et des lois par
rapport la mondialisation, la modernisation du cadre juridique de
lentreprise et son adaptation aux normes internationales, ainsi que le
dveloppement des infrastructures de base pour attirer les
investissements trangers, sans oublier lassistance en matire de
formations.


Si la mondialisation impose notre pays de faire
face, trs vite, ces insuffisances, elle lui ouvre la possibilit
d'accder certains marchs des pays dveloppsmais il doit en payer
le prix, a court terme tout au moins, car la mondialisation conduit
laccentuation des ingalits de dveloppement entre les pays du nord
et du sud et la diffrenciation de dveloppement au sein de chaque
pays. En effet, elle implique pour un pays comme le ntre et plus
gnralement pour tout pays du Tiers-monde une re-colonisation
intgrale sous des formes nouvelles.

Ainsi, les accords euro mditerranens, loin
d'instituer un "partenariat" visent avant tout renforcer "librement"
les rapports de dpendance et lgitimer la poursuite des politiques
d'ajustement structurels. Avec en perspective, un dveloppement de la
marginalisation de rgions entires, de l'exclusion sociale, une
dgradation des conditions de vie et de travail pour le plus grand
nombre, la remise en cause acclre des acquis sociaux, la monte des
ingalits sociales permettant la concentration et l'accumulation des
richesses, au profit d'une minorit. Cette ralit accepte, gre par
les gouvernements successifs, relais actifs des "contraintes de la
mondialisation" est prsente comme un fait qui s'impose sans autre
choix possible.


Il faudrait grer convenablement cette situation
de manire en attnuer les effets ngatifs sur les plus dmunis et
surtout en rduire la dure par la mise en place de structures
performante ds prsent.






_________________



avatar




: 517
: 34
: ɡ
/ :
:
:
70 / 10070 / 100

:
: 28
: 20416
: 22/12/2007


: 150

    http://www.ahalilach.com

    

- 

 ::   ::   :: 

 
: